Casa TO, nouveau boutique-hôtel de luxe atypique, Mexique

Casa TO est un nouveau boutique-hôtel situé à la Punta Zicatela, au Mexique. Imaginé par l’architecte Ludwig Godefroy, cet hôtel de luxe a été construit dans un esprit atypique, qui mélange esthétique et fonctionnalité, style épuré et expérience contemplative.


Casa TO
Calle Morelos S/N, Brisas de Zicatela, Santa Maria Colotepec
70934 Puerto Escondido, Oaxaca, México

Situé à l’extrême sud de Puerto Escondido, au Mexique, sur la côte Pacifique à Punta Zicatela, Casa TO est un nouveau boutique-hôtel de luxe imaginé par l’architecte français Ludwig Godefroy qui s’est inspiré d’un certain nombre de repères visuels et conceptuels pour concevoir le bâtiment.

Un hôtel qui se démarque par son style atypique mais harmonieux, où le béton domine. Les références architecturales renvoient, de façon surprenante, des formes qui mêlent un temple et une citerne. L’architecture peut surprendre, de prime abord, mais elle a été privilégiée pour permettre de résister aux fortes chaleurs estivales. Les étonnants plafonds voûtés, en particulier, ont été conçus à partir de deux “ouvrages hydrauliques historiques d’une beauté intemporelle” : la citerne de la basilique d’Istanbul, qui remonte au VIe siècle, et le réservoir de Hornsey Wood à Finsbury Park, à Londres, construit au XIXe siècle.

L’hôtel invite à découvrir les différents espaces décorés dans un style minimaliste, dominé par l’artisanat local et un mobilier réalisé en bambou signé Tiago Solís Van Beuren. Les meubles transmettent un sentiment de simplicité et de délicatesse et soulignent les textures tout en apportant du caractère aux espaces. Ces pièces uniques peuvent être achetées par les clients dans le cadre du commerce équitable.

La simplicité a guidé la conception architecturale, et les matériaux et les couleurs ont été inspirés par les textures et les tons naturels. La palette de couleurs choisie combine les tons naturels du béton et de l’acier inoxydable avec des nuances de turquoise -que l’on retrouve dans la ferronnerie, les lampes du studio Natural Urbano et d’autres détails décoratifs- et des nuances de jaune, de bleu et de vert.

Entourée d’un paysage idyllique, la Casa TO est destinée à offrir une “oasis discrète” à ses hôtes. Ludwig Godefroy a joué subtilement sur l’interaction entre espace privé et public. L’architecture de cet hôtel, ouvert vers le ciel, privilégie la discrétion et le calme, grâce à des murs en béton brut couverts de plantes grimpantes.

Casa TO comprend des chambres, à l’esthétique contemporaine, réparties sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée, les six suites disposent d’un jardin privatif, et à l’étage les trois suites bénéficient d’une terrasse et d’un bain extérieur. Elles sont toutes climatisées avec salle de bains privative.

La piscine à débordement couverte permet de se relaxer et de se rafraîchir, et de prolonger cette détente au solarium agencé en terrasses. De grandes ouvertures circulaires sont découpées dans les murs en béton brut, créant des ouvertures à travers lesquelles on peut nager. Le bleu de l’eau contraste avec les tons des matériaux environnants, qui s’inspirent largement des bâtiments modernistes de Le Corbusier.

L’architecte et l’hôtelier partagent une vision forte de la conscience et de la durabilité et estiment que ces deux éléments doivent faire partie intégrante de la version actuelle de la vie de luxe. Ainsi, l’hôtel réutilise ses eaux usées pour l’arrosage des plantes et se fournit en énergie par des panneaux solaires. Aucun plastique n’est utilisé tandis que les produits d’accueil sont vegans, de la marque mexicaine For All Folks.

Séjourner à la Casa TO signifie faire une pause pour se reconnecter à une expérience contemplative dans un environnement d’une sérénité totale.

Crédits photos ©Casa TO Puerto Escondido, Jaime Navarro

Articles recommandés