Exposition “Art Déco. France – Amérique du Nord”, Palais de Chaillot, Paris

Après l’exposition “1925. Quand l’Art déco séduit le monde” présentée en 2013, la Cité de l’architecture et du patrimoine poursuit l’exploration de la période Art déco et fait le récit des échanges intellectuels et artistiques transatlantiques de la fin du XIXe siècle aux années 1930, au travers de l’Exposition “Art Déco. France – Amérique du Nord” qui se tiendra du 21 octobre 2022 au 06 mars 2023 à la Cité de l’architecture et du patrimoine – Palais de Chaillot à Paris.


Art Déco. France-Amérique du Nord – Affiche exposition Cité de l’architecture et du patrimoine 2022

Avec plus de 350 œuvres réunies, l’exposition permet d’aborder le style d’une époque, aussi bien dans son architecture que dans l’ensemble des arts. Elle s’accompagne de l’évocation d’un esprit du temps, résolument tourné vers la modernité et les révolutions sociales et techniques. Une période de l’entre-deux-guerres en pleine ébullition artistique.

“J’ai une plus grande leçon à recevoir des gratte-ciel, de Broadway illuminé, du tumulte de New York que de la place Vendôme ; la nouvelle forme d’art, que nous attendons impatiemment, viendra d’ici, de votre merveilleuse Amérique.”

Paul Iribe, 1920

Le style français Art déco fascine les Américains dès la fin du XIXe siècle qui se traduit par un véritable engouement. A Paris, l’Ecole des Beaux-Arts forme une centaine d’architectes américains et canadiens à ce nouveau style. Ce mouvement va littéralement exploser en Amérique du Nord. Le résultat de ce phénomène entraîne la construction de nombreux buildings dessinés dans ce style que les Américains raffolent.

La mode, la joaillerie et les arts de la table s’inspirent également de ce nouveau style dont les lignes simples et fluides contrastent avec la période précédente symbolisée par l’Art nouveau. L’Art déco est partout : dans les vêtements et les cosmétiques, porté notamment par l’émancipation féminine ; dans la presse où on célèbre “le goût nouveau, épris d’unité et d’harmonie” ; à Hollywood où les lignes des décors et du mobilier permettent de faire sensation et ménager illusions et truquages ; dans le sport, lorsque Paris et sa banlieue s’équipent de bâtiments neufs pour accueillir les Jeux Olympiques de 1924 ; dans la révolution des airs où le défi de la traversée de l’Atlantique résonne avec le goût pour la modernité de ce style.

1, place du Trocadéro 75116 Paris

www.citedelarchitecture.fr

Articles recommandés