Exposition “Mélomane” de Jean-Pierre Leloir

La Polka Factory présente l’exposition “Mélomane” de Jean-Pierre Leloir, qui se tient à Paris jusqu’au 3 septembre 2022. L’occasion de découvrir des photos inédites de monstres sacrés de la musique…


Parmi les événements culturels de cet été qui se déroulent à Paris, la Factory Polka présente l’exposition “Mélomane” de Jean-Pierre Leloir, qui se tient jusqu’au 3 septembre 2022.

Cette exposition nous invite à découvrir des tirages vintages, des tirages de presse d’époque,
des œuvres de collection signées ou tamponnées par l’artiste et issues de son studio, ainsi qu’une
sélection exclusive d’épreuves contemporaines, authentifiées dans des formats inédits, réalisées sous
le contrôle des Archives Jean-Pierre Leloir par la Factory Polka.

C’était au temps où Brel, Brassens et Ferré discutaient, clope au bec, autour d’un micro ; où Miles Davis, Louis Armstrong et Duke Ellington n’étaient pas encore des légendes ; où Françoise Hardy bavardait tranquillement avec Bob Dylan dans les coulisses de l’Olympia… C’était au temps où l’on pouvait photographier librement, sans limite, sur un tarmac d’aéroport, dans un minibus ou sur scène des stars comme Bob Marley, Jim Morrison, Barbara ou Jimi Hendrix… C’était un temps béni pour les dieux de la photographie. Parmi eux, Jean-Pierre Leloir.

Cette exposition sera également présentée hors-les-murs, à l’occasion de la première édition du TSF Jazz Chantilly Festival qui se tiendra du 1er au 3 juillet 2022.

Une vingtaine de photographies iconiques sera présentée dans le parc du château de Chantilly.

Les monstres sacrés du jazz, immortalisés par le photographe mélomane, croiseront les grands noms de la scène contemporaine.

Pendant trois jours, Ibrahim Maalouf, Abdullah Ibrahim, Cyrille Aimée, Michel Portal, Tchavolo Schmitt ou encore Melody Gardot se succéderont en concert.

Jean-Pierre Leloir

Bercé par la mélomanie de ses parents, Jean-Pierre Leloir écume dès le plus jeune âge les salles de concerts et les clubs de l’après-guerre, qui deviennent le terrain tout trouvé de ses expérimentations. Si le
jazz est la porte d’entrée de cette passion à la croisée du son et des images, le photographe, né en 1931
à Paris, va aussi côtoyer de nombreux artistes de la chanson francophone, dont Brel, qui l’estimait beaucoup, et de nombreuses icônes de l’histoire du rock.

Membre fondateur du magazine Rock & Folk, pour lequel il signe une couverture célèbre réunissant Brel,
Brassens et Ferré autour d’une table enfumée, Jean-Pierre Leloir vivait pour la musique autant que pour la photographie. Ses reportages s’effectuaient très souvent en duo avec son épouse Arlette. Marion, l’une des deux filles du couple, s’occupe aujourd’hui de faire vivre l’archive de son père, décédé en 2010, assistée par Eric Facon, dernier assistant et tireur du photographe.

Tous les tirages seront disponibles à la vente sur www.polkafactory.com

Polka Factory 14, rue Saint-Gilles 75003 Paris

Articles recommandés