Galleria Poggiali Milan : Exposition “I’ll Never Close My Eyes Again” signée Veronica Fernandez

La Galleria Poggiali présente jusqu’au 11 mars 2023 “I’ll Never Close My Eyes Again”, la première exposition personnelle en Italie de l’artiste américaine Veronica Fernandez dans sa galerie de Milan.


L’exposition “I’ll Never Close My Eyes Again”, signée Veronica Fernandez, présente un ensemble d’œuvres inédit qui, comme le suggère son titre, plonge le spectateur dans les limbes entre la mémoire consciente et subconsciente.

Les tableaux, sculptures et poèmes de Veronica Fernandez évoquent des images oniriques de personnages revendiquant leur espace face aux transformations physiques et mentales de leur environnement. Cet ensemble d’œuvres, créé dans les derniers mois de l’année 2022, représente pour l’artiste une audacieuse avancée en matière de composition et de traitement de ses sujets, à l’issue d’une année prolifique au cours de laquelle elle a présenté des expositions personnelles et collectives, participé à des foires d’art, et consolidé sa place de jeune peintre dont l’œuvre est ancrée dans les concepts de narration et d’empathie.

“À travers cette exposition, les personnages en rouge vif apparaissent combatifs et prêts à la confrontation, consumés par une énergie qui les pousse à agir. Certaines figures arborent aussi cette couleur mais suggèrent une résistance plus modérée face à leur environnement, tant ils sont épuisés d’en porter la charge. Dans certaines œuvres, j’utilise des dégradés de couleurs similaires pour représenter les silhouettes afin de créer un effet de camouflage ou pour faire allusion à des détails sur lesquels je veux que les visiteurs portent leur attention. Cette conception de la couleur naît d’une émotion, et à mesure que l’environnement se dessine, on comprend mieux dans quel type d’énergie cet espace invite le visiteur à faire partie.”

Veronica Fernandez

Comme le suggère également le titre de l’exposition, cet ensemble d’oeuvres explore les limbes entre la mémoire consciente et subconsciente, matérialisant ce moment spécifique où, en fermant les yeux et dans la solitude du silence ou de l’obscurité, nous nous retrouvons vulnérables et forcés d’accepter cette dualité de notre esprit et de notre existence, et les cicatrices qu’elle laisse sur notre individualité, nos relations et nos émotions.

Galleria Poggiali – Milan
Buonaparte, 52, 20121 Milano MI, Italie
www.galleriapoggiali.com

Crédits photos ©Michele Alberto Sereni

Articles recommandés