Le rubis Burj Alhamal bientôt vendu aux enchères à Dubaï

L’un des plus gros rubis bruts au monde, surnommé “Burj Alhamal”, a été présenté pour la première fois au public vendredi 15 avril 2022 par SJ Gold and Diamond dans un hôtel de Dubaï, aux Emirats arabes unis (EAU), avant sa mise aux enchères.


L’un des plus gros rubis bruts au monde, surnommé “Burj Alhamal” (le bélier), a été présenté pour la première fois au public vendredi au Waldorf Astoria Financial Centre de Dubaï, aux Emirats arabes unis, avant sa mise aux enchères. C’est sans doute l’une des pierres brutes (non-taillée) les plus chères au monde. Le prix de cette pierre aux teintes verdâtres et violet foncé, extraite dans le site minier de Winza, dans le centre de la Tanzanie, est estimé à environ 120 millions de dollars.

SJ Gold and Diamond, une société de gestion d’actifs de pierres précieuses et de minéraux située à Dubaï et spécialisée dans les possibilités d’investissement dans les pierres précieuses rares, présente la gemme exceptionnelle dans le cadre de sa nouvelle collection baptisée «Callisto», composée de diamants taillés et non taillés et de rubis bruts d’une valeur de plusieurs millions de dollars.

La pierre de 8400 carats, pesant 2,8 kg, est “l’un des plus gros” rubis bruts jamais mis au jour et fait partie des “rubis les plus rares”, selon Patrick Pilati, le directeur général de chez SJ Gold and Diamond, qui l’expose. Le rubis sera ensuite vendu aux enchères sur un marché des EAU, après le ramadan.

Le mois dernier, un diamant géant appelé “The Rock” avait été présenté pour la première fois à Dubaï. La pierre de 228,31 carats, en forme de poire, extraite et polie en Afrique du Sud il y a plus de vingt ans, est le plus gros diamant blanc jamais classé, selon la maison de vente Christie’s. Mis aux enchères mi-mai en Suisse, il pourrait être vendu pour 30 millions de dollars.

Crédits photos ©Jason D/Unsplash, SJ Gold & Diamond

Articles recommandés