Magasin Selfridges Londres : vers la création d’un hôtel de luxe

Selfridges a été racheté à la famille canadienne Weston par un consortium composé du géant thaïlandais de la distribution Central Group et de Signa Group, un groupe immobilier autrichien, pour un montant estimé à 4,7 milliards d’euros en décembre 2021. L’accord pour le rachat de Selfridges concerne 18 des 25 magasins possédés par la famille Weston, qui conserve ses sept magasins canadiens Holt Renfrew.  


Fondée par l’entrepreneur américain Harry Gordon Selfridges, en mars 1909, l’enseigne avait révolutionné l’univers de la distribution, en mettant en scène les produits, grâce notamment aux très belles vitrines, et faisant des grands magasins des lieux de vie attractifs, qui comprenaient des restaurants, œuvres d’art et spectacles. Selfridges détient dix-huit grands magasins de luxe, au Royaume-Uni, en Irlande, ainsi qu’aux Pays-Bas. Le magasin situé à Londres sur Oxford Street est, depuis l’origine, le plus vaste, avec près de 50.000 m² de surface commerciale.

“Ensemble, nous travaillerons avec les plus grands architectes du monde pour réimaginer avec sensibilité les magasins de chaque site, en transformant ces destinations emblématiques en espaces durables, économes en énergie et modernes, tout en restant fidèles à leur patrimoine architectural et culturel”.

Dieter Berninghaus, président du conseil exécutif de Signa

Central Group et Signa Group ont annoncé que, dans le cadre de la rénovation du magasin situé sur Oxford Street, une partie de l’espace serait consacrée à la création d’un hôtel de luxe.

Articles recommandés