Sotheby’s Paris : résultats de la vente de la collection Loïc Malle

Sotheby’s a réuni les amateurs de collections des œuvres de Loïc Malle et d’Yves Klein lors d’une vente qui s’est déroulée le 6 avril à Paris.


La collection Loïc Malle a atteint 3.3 millions € (3.6 millions $) chez Sotheby’s à Paris. L’enchère la plus haute de cet ensemble est allée à l’œuvre pionnière d’Yves Klein, véritable précurseur de l’art virtuel et des NFT, ‘Zone de sensibilité picturale immatérielle Série n°1, Zone n°02´, inédite en vente publique, qui a dépassé la barre de 1 million € / 1.2 million $(1.063.500€ / 1.160.395$), contre une estimation haute de 500.000€.

Klein avait vendu sept de ces zones d’espace vide et donné deux d’entre elles (´Zone de sensibilité picturale immatérielle’) en échange d’une quantité d’or pur, entre la première création de l’œuvre en 1959 et sa mort en 1962. Le reçu, mis en vente aujourd’hui, est le seul qui fut exposé et reproduit au cours des dernières décennies. Son premier propriétaire n’est autre que le prestigieux galeriste Jacques Kugel, qui l’avait acquis directement auprès de l’artiste le 7 décembre 1959. Il avait préféré le conserver.

Autre enchère remarquable de la vente, 378.000€ (412.440$) pour l’œuvre de Robert Morris, ´Swift Night Ruler’, soit le deuxième plus haut prix pour l’artiste.

Articles recommandés