Le constructeur italien Pagani présente la Huyara Codalunga, la version “longtail” de la sportive Huayra. Ce modèle ultra luxe est produit à seulement cinq exemplaires…


Huyara, le modèle qui a défini la dernière décennie de design du constructeur automobile italien Pagani est apparu sous diverses formes depuis sa présentation en 2011, avec des versions à toit rigide et roadster – à 100 exemplaires pour chaque style de carrosserie – et des éditions uniques et spéciales nées de la collaboration, ou au gré du constructeur ou de ses clients.

Deux années de développement auront été nécessaires pour créer cette version spécifique de la Pagani Huayra. La Huayra Codalunga est l’œuvre de Grandi Complicazioni, la division de carrosserie de Pagani. Son nom vient de “coda” en italien pour queue, et “lunga” qui signifie long. Cette supercar à la poupe allongée s’étend, de par un compartiment arrière agrandi, sur 36 cm de plus qu’un coupé Huayra standard.

Elle présente une forme de carrosserie extérieure qui rappelle fortement les conceptions de voitures de course des années 1960, en particulier l’arrière, mais aussi ses portes à ailes de mouette, et dans son cockpit, où les formes d’inspiration aérodynamique dominent la conception des instruments et des évents.

La partie avant reste très proche de celle d’une Huayra “classique”. A l’arrière, Pagani précise que la carrosserie ouverte par les prises d’air intégrées aux ailes se resserre autour du châssis jusqu’à l’échappement central en titane recouvert de céramique. Celui-ci s’achève par les traditionnelles quatre sorties centrales à l’arrière.

On notera également un double spoiler mobile qui génère l’appui nécessaire à l’arrière en fonction des conditions, faisant écho au système similaire toujours présent à l’avant. Le bouclier arrière remonte en suivant la forme du diffuseur.

Elle est contrastée par le cuir brun des sièges et leur motif à carreaux, une combinaison qui rappelle l’inspiration “rétro” de la voiture.

La Pagani Huayra Codalunga arbore une teinte de carrosserie spécifique, entre gris et bleu, qui s’associe parfaitement à la simplicité des courbes. Elle est contrastée à l’intérieur par le cuir brun des sièges et leur motif à carreaux, une combinaison qui rappelle l’inspiration “rétro” de la voiture. Très fouillé, l’habitacle arbore une sellerie marron mêlant cuir tressé, nubuck et aluminium. Outre un écran situé sur la console centrale, un petit ordinateur de bord est présent au beau milieu des compteurs analogiques.

La voiture est toujours propulsée par un moteur V12 6.0 biturbo d’origine Mercedes-AMG, qui développe 840 ch et 1 100 Nm de couple, comme à bord de la Huayra Tricolore.

Pagani a révélé que seuls cinq exemplaires de la Huayra Codalunga seront produits. Tous ont été réservés, le prix atteignant un prix aussi exceptionnel que la voiture : 7 millions d’euros.

Crédits photos ©Pagani

www.pagani.com

Articles recommandés