Vente d’une œuvre “invisible” de Salvatore Garau

Lors d’une vente aux enchères qui s’est tenue le 18 mai dernier à Milan, une sculpture invisible de Salvatore Garau a été vendue pour 15 000 euros. La mise à prix fixée était de 6 000 euros.  

Pour l’artiste italien de 67 ans, son oeuvre intitulée Io Sono -Je suis-, existe bel et bien, et elle est une “parfaite métaphore de l’époque que nous vivons”, explique-t-il à L’Unione Sarda. Il est considéré comme le génie qui a réussi à vendre du vide…  

Le propriétaire a reçu un certificat de garantie et d’authenticité de la part d’Art-Rite, la Maison de vente, le tout accompagné d’une “représentation” de la sculpture : un fond blanc. L’artiste sarde lui a donné des instructions strictes.  

L’œuvre doit être installée dans une maison privée et dans une pièce vide de toute autre construction. Le centre de celle-ci doit être réservé pour la sculpture et dans un espace de 150×150 cm, précisément.

Salvatore Garau avait déjà exposé une autre sculpture au cœur de Milan, sur la place de la Scala.

Elle s’intitule Bouddha en contemplation et est conçue, selon l’artiste, pour naître de l’imagination du spectateur.   Salvatore Garau a pour projet d’exposer d’autres œuvres de ce type. La prochaine prendra place à New York.

Articles recommandés