A.b.Poetique, London : l’art décoratif dans les souliers

Fondée par la créatrice chinoise Jingxing Fu, la marque A.b.Poetique propose une collection de chaussures d’exception, où l’art prend ici toute sa dimension…


“L’âge et la taille ne comptent jamais. C’est l’attitude que vous apportez aux chaussures qui fait la différence.”

Jingxing Fu, fondatrice de la marque A.b.Poetique

A.b.Poetique a vu le jour à Londres en 2019. Fondée par la designer chinoise Jingxing Fu, la marque de chaussures de luxe intègre l’art décoratif et utilise la retenue subtile de l’art oriental pour équilibrer la beauté des chaussures, reflétant la philosophie suivante : “l’ouest est le squelette, et l’est est l’âme”.

Accessoires incontournables pour certaines, objets de personnalisation pour d’autres, les chaussures ont été et sont, un véritable symbole marqueur de féminité et d’élégance.

Le mot “chaussure” vient du verbe chausser, issu du latin calceare signifiant “mettre des souliers”. La forme des chaussures peut varier à l’infini, notamment en fonction de la mode et du statut social. Ainsi, très tôt, les souliers ont joué un rôle important dans la société, et peuvent devenir des chefs d’œuvre artistiques.

C’est la démarche de la créatrice Jingxing Fu, qui voit dans les chaussures un mélange de l’art classique et la beauté des femmes orientales. Entièrement confectionnées à la main en cuir de veau et d’agneau, velours, daim et cuir verni, l’esprit de l’artisanat que la marque A.b.Poetique veut transmettre n’est pas seulement le dévouement au produit au sens “littéral”, mais au niveau de la communication culturelle, en se concentrant sur la transmission, l’élégance, la générosité et la beauté intellectuelle de femmes orientales.

Diplômée de la Central Saint Martins de Londres, Jingxing Fu est profondément influencée par la Renaissance et la culture religieuse, incorporant la fantaisie, l’émotion et les souvenirs de vie dans ses créations.

Crédits photos ©A.b.Poetique

https://abpoetique.com/

Articles recommandés