Le béret chic by Laulhère

Tradition artisanale, culture et patrimoine font de Laulhère une entreprise à part. La fabrique de bérets est toujours implantée au pied des Pyrénées dans le berceau historique du béret, Oloron-Sainte-Marie, là où Laulhère est né il y a plus de 170 ans.


Symbole emblématique reconnu dans le monde entier, le béret est indissociable de la culture nationale. Popularisé par les vedettes de cinéma dans les années 30, le béret féminin reste un accessoire de mode indispensable et intemporel que stylistes et créateurs reprennent et détournent à l’infini.

Fondée en 1830 au pied des Pyrénées françaises par Lucien Laulhère, la Maison Laulhère a commencé à confectionner des bérets en 1840. Laulhère a pour vocation de perpétuer cette tradition centenaire et de préserver ce trésor national qu’est le béret. Depuis plus de 180 ans, la Maison produit ce légendaire couvre-chef.

Ses techniques de fabrication, quasiment inchangées depuis l’origine, lui permet de proposer des articles de qualité artisanale entièrement fabriqués à Oloron-Sainte-Marie en France à partir de matières premières de première qualité, depuis le fil de laine mérinos jusqu’au cuir de la Montagne Noire.

Les matières de prédilection, laine mérinos et laine angora, se déclinent en chapeaux, casquettes, écharpes et gants, confectionnés avec la même minutie et le même souci du détail.

L’excellence des matières premières, les procédés de fabrication traditionnels comprenant une part artisanale prépondérante, le savoir-faire ancestral, concourt à faire du béret un produit noble. Sa confection dans les ateliers Laulhère nécessite plusieurs heures de travail et de multiples vérifications et ajustements qui font de chaque article une pièce unique.

Véritables accessoires de mode, les chapeaux et bérets sont dessinés et fabriqués en France, dans le sud-ouest, dans le plus pur respect de la tradition du béret basque. Des modèles haut de gamme, mêlant tradition et savoir-faire.

Laulhere est aujourd’hui le dernier fabricant de bérets en France.  

Crédits photos ©Laulhère

www.laulhere-france.com

Articles recommandés