Diptyque fête 50 ans de création olfactive

Pour diptyque, le parfum est un art et l’art est un voyage. Un voyage imaginaire des sens et de l’esprit à travers des paysages olfactifs, loin des sentiers battus, en quête de matières premières rares, d’accords inattendus. Aujourd’hui, la Maison fête 50 ans de création olfactive avec deux nouvelles eaux de parfums : Tempo et Fleur de Peau.


Pour ses cinquante 50 ans de création olfactive, la Maison diptyque présente deux nouvelles fragrances pour homme et femme : Tempo et Fleur de Peau, signées Olivier Pescheux.  

Chacune deux nouvelles eaux de parfum est accompagnée d’illustrations imaginées par deux artistes, Dimitri Rybaltchenko et Safia Ouares.  

Tempo et Fleur de Peau sont les trente-sixième et trente-septième parfums de la collection diptyque.  

Tempo est décrit comme un hommage à l’icône olfactive des années 1960 qu’est le patchouli, construit autour de trois variétés d’Indonésie. Pour habiller ses notes de terre humide, de mousse et de moisi : de la feuille de violette, de l’absolue de maté, des baies roses, de la bergamote et de la sauge sclarée.  

Fleur de peau, un parfum frais pour le printemps. Cette eau de parfum convoque la dimension spirituelle et la vague d’empathie qui caractérisèrent les années 1960, avec une composition construite autour de l’autre ingrédient emblématique de l’époque : le musc.

Parmi les différents muscs sélectionnés par le parfumeur, l’Ambrettolide, molécule de synthèse qui tire son nom de la graine d’ambrette, également présente, sert de lien entre l’iris, la rose, l’ambre gris, quelques aldéhydes et des baies roses.

Les deux parfums sont disponibles dans un format de 75 ml. Lancement en mars 2018    

Crédits photos ©diptyque

www.diptyqueparis.fr

Articles recommandés