Montblanc présente Star Legacy Suspended Exo Tourbillon Skeleton The Ascent LE

La Maison Montblanc présente un tourbillon exceptionnel édité en seulement huit exemplaires pour marquer la première ascension du Mont Blanc.


Montblanc commémore la toute première ascension du Mont-Blanc en 1786 avec une nouvelle Montblanc Star Legacy Suspended Exo Tourbillon Skeleton The Ascent LE en édition ultra limitée de huit garde-temps, dotés d’une nouvelle architecture de mouvement et d’un travail décoratif fait à la main sur le cadran et le mouvement.

Chaque pièce est gravée à la main avec la montagne du Mont Blanc dans le cadran secondaire à 12 heures. Autour de la “Montagne Blanche”, une gravure en or blanc 18 carats de Balmat grimpant au sommet se trouve sur la gauche, tandis qu’une représentation d’une créature mythologique de type wyvern, censée avoir vécu sur le glacier de la Mer de Glace du Mont Blanc, est positionnée sur la droite.

L’histoire de la première ascension du Mont-Blanc est une histoire de courage, de curiosité, d’ambition et d’action. Depuis l’aube de la civilisation, le Mont Blanc a inspiré fascination et peur. La légende locale voulait que de dangereuses créatures mythiques habitent les hauts cols, empêchant le passage vers le sommet de 4 810 mètres. Ce n’est qu’en 1760, lorsque le naturaliste Horace-Bénédict De Saussure a offert un prix substantiel à la première personne qui trouverait le chemin du sommet, que l’intérêt s’est accru.

Après plusieurs tentatives infructueuses, un jeune chasseur et chercheur d’or ambitieux, Jacques Balmat, fait appel à Michel-Gabriel Paccard, un médecin passionné de botanique et de minéraux, pour l’aider à trouver un moyen d’atteindre le sommet. Le 8 août 1786, à 18h23, le duo atteint le sommet et entre dans l’histoire, un siècle avant que le mot “alpiniste” n’entre dans le dictionnaire. Un an plus tard, le duo revient avec Horace-Bénédict De Saussure pour que lui aussi puisse vivre le sommet de ses rêves. L’histoire de ces trois gentlemen montre que tout est possible quand on a la détermination et le courage à ses côtés.

Lors de l’ascension, Balmat et Paccard sont partis avec des sacs à dos en cuir contenant notamment des poches pour les échantillons de roche et divers instruments de mesure. L’une de leurs expériences consistait à mesurer l’intensité de la couleur du ciel à l’aide d’une nouvelle invention de l’époque, le cyanomètre. Quelques années plus tard, De Saussure a utilisé cet appareil pour prouver que le ton bleu du ciel devenait de plus en plus foncé avec une diminution de l’humidité, concluant que la couleur du ciel était déterminée par la teneur en eau de l’air.

Pour célébrer cette invention, la Montblanc Star Legacy Suspended Exo Tourbillon Skeleton The Ascent LE, est dotée d’une jauge cyanométrique qui court sur la périphérie de la cage du tourbillon, indiquant les différentes nuances de bleu du ciel.

Le garde-temps présente une nouvelle architecture de mouvement squelette, décorée d’une wyverne gravée à la main, à la position trois heures, tandis que le cadran à 12 heures présente un relief gravé à la main du Mont Blanc lui-même, avec une figure en or blanc 18 carats du premier alpiniste à atteindre le sommet de 15 774 pieds, Jacques Balmat, en 1786.

L’Exo Tourbillon exclusif de Montblanc se trouve à six heures, flottant au-dessus du cadran avec son balancier oscillant à 18 000 vph à l’extérieur de sa cage de tourbillon.

Le mouvement à remontage manuel Calibre MB M18.69 a mis 12 mois à être retravaillé sous forme de squelette et comporte pas moins de 420 angles internes qui doivent être polis à la main.

La montre dispose d’un boîtier de 44,8 mm en or blanc 18 carats, d’un cadran gravé à la main avec les aventuriers et leur carrière majestueuse représentée en or 18 carats. Le tourbillon peut être vu ouvertement au volant de la montre.

Ce garde-temps est doté d’un bracelet en alligator bleu Sfumato, semi-mat, grandes écailles semi-mat, grandes écailles, coutures bleu foncé cousues à la main et doublure bleu, boucle triple déployante en or blanc 18K.

Seuls huit garde-temps ont été créés pour commémorer cette expédition. Vendus exclusivement auprès de la Maison Montblanc

Crédits photos ©Montblanc

www.montblanc.com

Articles recommandés