Conçue par le célèbre architecte mexicain Javier Senosiain, Nautilus est une maison fantaisiste en forme de coquillage située à Naucalpan, au nord-ouest de Mexico City.


Construite en 2006 à Naucalpan, au nord-ouest de Mexico City, Nautilus est une étonnante maison qui nous transporte dans un monde imaginaire. Epousant parfaitement la forme d’un coquillage de mer et appelée à juste titre Nautilus, la visite de cette maison est avant tout une expérience architecturale et esthétique unique.

Le célèbre architecte mexicain Javier Senosiain a imaginé une maison inspirée par la mer, basée sur l’harmonie des lumières, des couleurs et des formes et qui allie architecture moderne et art contemporain. Se déplacer dans cette maison est un véritable voyage dans les profondeurs d’un coquillage gigantesque blanc. Une couleur épurée qui s’allie parfaitement avec son entourage végétal naturel situé au milieu de montagnes, visibles à partir des fenêtres de la construction.

Nautilus offre un design intérieur totalement atypique et décalé et ne répond en aucun point à une architecture classique. L’allée principale menant vers l’entrée de cette habitation originale est surprenante et originale, tout comme la façade de la maison, composée de multiples carreaux de couleurs. Dans la journée, les rayons du soleil pénètrent par des trappes ovales permettant un éclairage naturel dans chaque pièce. Les vitraux multicolores créent ainsi une ambiance magique.

La maison se divise en deux espaces distincts, la partie jour, située dans la coquille et qui regroupe salon, salle de télévision et cuisine, et la partie nuit, construite à l’arrière.

Aucune pièce ne correspond aux critères habituels des autres espaces de vie d’une maison classique. Il n’y a pas de géométrie propre aux bâtiments modernes qui ont des surfaces parallèles au plafond et sur le plancher. Les formes sont aérodynamiques, les angles sont presque imperceptibles. Une expérience spatiale particulière générée par le fait que ni le sol, ni le plafond, ni les murs ne sont parallèles.

Comme dans toutes les créations de Javier Senosiain, le style intérieur se veut épuré voire dépouillé, les meubles faisant souvent partie de la construction, étant la plupart du temps intégrés à l’ossature de la maison, offrant un sentiment d’espace et de grande quiétude.

En entrant dans la maison, on monte un escalier et on pénètre à l’intérieur du Nautilus en passant devant une grande section de vitraux. On pénètre dans la pièce principale qui peut s’apparenter au séjour, à l’exception près qu’il ressemble à un jardin, composé de pelouse, d’espaces végétalisés, de couleurs fortes et de meubles encastrés…

La pièce dédiée à la télévision est ronde, baignée de lumière naturelle, avec en son centre une sorte de pilier aux lignes adoucies dans lequel est intégrée une télévision et, tout autour, se trouve un immense canapé.

La cuisine tout comme la salle à manger ont été imaginées avec des formes arrondies, comme si les murs avaient été creusés dans la roche. Un espace continu, vaste, intégral, libérant les formes et avec des lumières changeantes qui suivent le rythme naturel des mouvements de l’homme.

Après le salon et un escalier en colimaçon, on entre dans une pièce qui a une magnifique vue sur les montagnes. Les pièces privées (chambres et salle de bains) se situent dans la partie arrière de la maison.

La nature est la source principale d’inspiration de Javier Senosiain, qui revendique ici, au travers de cette maison, le respect envers la nature qu’il ne faut pas seulement écouter ou contempler, mais également étudier et regarder tous les processus qui s’y passent…

Crédits photos ©Arquitectura Organica

www.arquitecturaorganica.com

Articles recommandés